Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Apoèzie
  • : Ce blog me sert de recueil de textes...
  • Contact

Musique

Recherche

Nombre de visiteurs

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 14:37

Femme en rouge

 

 

Affalée dans l’allée, ce soir ses os se perdent,

Quoiqu’elle ait pu rêver, ses doux songes s’éperdent ;

Sa peine est infinie, sa frayeur abyssale,

Et déjà les douleurs l’encerclent, colossales.

Abattue sur le sol, ses mains tenant son ventre,

Les yeux rivés au ciel, elle en devient le centre.

Personne n’en descend, les dieux n’écoutent plus,

Quel innocent enfant peut leur avoir déplu ?

Dans le sang de la nuit ses cris se sont perdus,

Et la femme accouchée ne l’a pas entendu…

 

Sébastien Broucke

6 mai 2014

Partager cet article
Repost0

commentaires