Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Apoèzie
  • : Ce blog me sert de recueil de textes...
  • Contact

Musique

Recherche

Nombre de visiteurs

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 10:45

 

Rouge.jpg

 

 

Nos mains ne voulaient plus s’étreindre,

Le temps qui passait manquait d’heures,

Dehors mouraient à l’intérieur,

Nos cœurs effarés de s’éteindre…

 

Tout doucement, tout en lenteur,

Évaporant l’impatience,

Descendait du haut des sommets,

L’odeur des jours que promenaient,

Dessous le bleu du ciel intense,

Les grandes ombres du matin.

 

L’amour s’échappa en silence,

Mais j’ai gardé de ton absence,

Comme les restes d’un festin…

 

 

Sébastien Broucke

6 mai 2014

Partager cet article
Repost0

commentaires