Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Apoèzie
  • : Ce blog me sert de recueil de textes...
  • Contact

Musique

Recherche

Nombre de visiteurs

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 14:30

 

Le-flutiste.png

 

Son œil prisait autant la fleur que la vestale,

Son oreille appréciait l’air des vents virtuoses,

Car dans leurs mélodies parfois se superposent,

Le soleil d’une aurore et l’ombre vespérale…

 

Ce jeune homme était saoul de l’été au printemps ;

Les jours ne lui étant que des galets qui roulent,

Aux creux de sa main même en très fine semoule,

Il prenait pour une heure, un trimestre ou mille ans !

 

Il goûtait aux ruisseaux les laves translucides,

Le reflet flou des cieux, leurs lumières torrides,

Et quand son cœur fixait les astres vaporeux,

 

Le bonheur perforait son âme comme un phare,

Sa tête bourdonnait, il devenait fiévreux,

La nature emplissant son âme de fanfares…

 

Sébastien Broucke

28 & 29 mars 2013

Partager cet article
Repost0

commentaires