Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Apoèzie
  • : Ce blog me sert de recueil de textes...
  • Contact

Musique

Recherche

Nombre de visiteurs

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 19:30

 

Noyade

 

J’ignore le plaisir autant que le répit,

Marchant comme un ânon chargé de part en part,

Je n’aperçois le ciel qu’au reflet gris des mares,

Et ma caboche incline à verser au tapis ;

 

Sur la route on me croise édulcoré d’envies,

Pas un morceau de sucre, aucun petit regard,

A ma vie pas de fin, pas plus que de départ,

Qui me voit voit en moi un reste d’exuvie ;

 

Je n’ai plus rien à craindre, est-il un seul danger

Qui pourrait malgré moi venir me déranger,

Je suis même insensible aux baisers, aux morsures !

 

S’il n’est plus de bonheur, donnez-moi quelque peine,

Offrez-moi de sentir mon sang vider mes veines,

Empoisonnez-moi l’âme, ensalez ses brûlures…

 

 

Sébastien Broucke

29 août 2013

Partager cet article
Repost0

commentaires