Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Apoèzie
  • : Ce blog me sert de recueil de textes...
  • Contact

Musique

Recherche

Nombre de visiteurs

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 23:00

 

La veuve

 

Quand versant ton cristal dans des vers émeraude,

Tu te délecteras de l’eau-de-vie d’un autre,

Tu ne rétréciras, en vulgaire rhapsode,

Qu’au-devant de toi seul tes poèmes d’apôtres ;

 

Quand le soir s’étendra tel un drap sur ta tête,

Comme un couperet tombe au cou du condamné,

L’idiot dans tes miroirs grimé de sa défaite,

S’abattra sur toi-même ainsi qu’un aliéné !

 

Ton soleil diminue, déjà tout s’enchevêtre,

La nuit s’en vient broyer tes derniers souvenirs ;

Que reste-t-il de toi quand s’avance le prêtre,

Des bribes de passé, ton angoisse du pire ?

 

Dans ton sang noir, tes fibres, ta moelle, ta chair,

Il semblerait que coule un relent de torrent,

Tu regrettes soudain, mais non… tu désespères,

D’avoir évaporé tes écumes d’enfant !

 

Sébastien Broucke

4-6 mars 2013

Partager cet article
Repost0

commentaires