Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'Apoèzie
  • : Ce blog me sert de recueil de textes...
  • Contact

Musique

Recherche

Nombre de visiteurs

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 17:48

 

Le chant du cygne

 

N’espérant rien de plus, tu t’en vas sans lambeau

De regrets. Depuis lui tu survis sans présent,

Tout ce qu’il t’a offert le fut par accidents,

Et ton visage enflé pleure des traits moins beaux.

 

Eloigné des soleils qu’éclipsent les flambeaux

De ses regards sur toi, privé de lait, de miel,

Ta terre étant promise aux bleus tombés du ciel,

Ce soir ton paradis monte sur l’escabeau.

 

Tu veux rentrer chez toi et sa main la lui rendre,

Tes souvenirs meurtris meurent d’aller se pendre,

Mais nul ne noie sa peine avec un nœud coulant !

 

Qui saborde un bateau lorsqu’il faut le repeindre !

Fuis, n’abandonne pas ! Ou d’un mouvement lent…

Crois-tu qu’après la mort l’âme cesse de geindre ?

 

 

Sébastien Broucke

28 juin – 3 juillet 2014

Partager cet article
Repost0

commentaires